TDR soutient Xamen Technologies

Depuis 2015, TDR épaule Xamen Technologies, une PME innovante spécialisée dans la production de drones. Elle est la seule autorisée à faire voler ses engins dans un environnement potentiellement explosif.

Le drone certifié ATEX

Au large des côtes danoises, Xamen Technologies, PME paloise spécialisée dans les drones, a livré une boîte de cookies à un méthanier appartenant à l’armateur Maersk. Un premier succès qui permet à la Start-Up d’envisager un avenir prometteur. Epaulée par Centrexpert, société dédiée à la transformation de machines et d’équipements permettant leur utilisation dans des zones à risque d’explosion, l’entreprise innovante soutenue par TDR est le seul fabricant de drones au monde à avoir décroché la certification ATEX. Cela  lui permet de faire voler ses engins dans des environnements potentiellement explosifs.

Pour ce premier essai, il ne s’agissait que de transporter une boîte de cookies jusqu’au navire, mais, dans un futur proche, les drones palois pourront acheminer des documents urgents ou encore des médicaments sans ralentir la vitesse du bateau. Une avancée remarquable et avantageuse puisque ces tâches sont aujourd’hui réalisées par des navettes maritimes onéreuses. L’utilisation de drones pourrait donc permettre une diminution des coûts pour Maersk ou les autres sociétés qui auront recours à ces engins volants.

Mission réussie également sur le site de Lacq, où le drone ATEX a pu inspecter un bac de stockage d'hydrocarbures sans encombre. À l’issue de cette opération en zone à risque, Xamen Technologies a remis des photos en deux formats : des fichiers jpeg de 6 millions de pixels et raw de 28 millions de pixels.

Une visite ministérielle

Pilotage d’un drone ATEX

L’exploit de Xamen et de Centrexpert s’est fait entendre jusqu’aux bureaux ministériels. Le 25 mars dernier, Alain Vidalies, ministre des Transports, s’est rendu sur le site palois de Xamen Technologies. Cette visite a permis à la société d’évoquer le marché visé avec ses drones ATEX mais également de constater les besoins opérationnels et de les commenter avec Patrick Gandil, directeur général de la DGAC.

Epaulé par TDR bien avant de se lancer sur le marché danois, Philippe Barthomeuf, le P-DG et fondateur de Xamen Technologies explique : « Total soutient le programme Z1, qui porte sur le développement d'un drone certifié pour évoluer cette fois en zone 1 ATEX. Ce qui multiplie la difficulté technique de fabrication en raison des nombreuses contraintes. Ce programme, qui court sur dix-huit mois, a débuté en novembre 2015. Nous devrions avoir un premier prototype en juin 2016. »

L’aide financière accordée par TDR a été un véritable levier pour faire décoller sa PME. «Le soutien de Total nous offre une reconnaissance que nous pouvons faire valoir auprès des banques, des laboratoires… Concrètement, les 300 000 euros que nous alloue TDR nous permettent d'effectuer des recrutements : nous avons embauché quatre ingénieurs fin 2015. Nous étions trois dans la société à sa création en 2012, nous sommes désormais douze et espérons être une vingtaine en juin 2016.»