11/05/2017 Actualités

Total inaugure sa nouvelle plateforme pétrochimique de Carling

En septembre 2013, afin de restaurer la compétitivité du site, le Groupe a présenté un plan d’adaptation et décidé d’investir près de 200 millions d’euros pour moderniser et construire des unités de production à plus forte valeur ajoutée.

 

Après trois ans de travaux de reconversion, Total inaugure sa nouvelle plateforme pétrochimique de Carling - Saint-Avold (Moselle), qui devient ainsi  un site industriel leader des polymères en Europe (1er site de production européen de polystyrène de Total), et le centre européen des résines d’hydrocarbures.

 

 

« La plateforme est passée d’un site produisant des commodités, fortement concurrencées, à un site à plus forte valeur ajoutée répondant aux besoins du marché. En 2013, le Groupe s’était engagé dans un plan d’adaptation ambitieux du site de Carling, garantissant ainsi un avenir à chacun des collègues concernés. Je tiens à remercier les équipes, sans lesquelles cette évolution exemplaire n’aurait pas eu lieu. Total a tenu ses engagements et j’en suis fier ».  a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total.

 

La Direction du Développement Régional de Total (TDR) participe à dynamiser et à diversifier les activités économiques et industrielles des bassins d’emplois dans lesquels le Groupe se réorganise.

 

Sous mandat de la branche opérationnelle et avec les parties prenantes locales, elle y contribue via 4 principaux leviers :

 

  •  Mise en œuvre de la Convention Volontaire de Développement  Economique et Social (CVDES) tripartite avec l’Etat et la Région Lorraine marquant un engagement volontaire du Groupe en faveur du développement économique, le 29 septembre 2014 (budget de 6M€).
  •  Création,  avec 9 autres industriels présents sur la plateforme, de l’association Chemesis : son but est d’améliorer la compétitivité des acteurs présents (mutualisation des services et des utilités) et d’accroître son attractivité pour en attirer de nouveaux.
  •  Instruction de projets de redéploiement industriel (pilotes, démonstrateurs et projets industriel structurants).
  •  Etude d’impact sur les sous-traitants puis mise en place de solutions d’accompagnement: formations, prêts et soutiens visant à orienter leurs activités vers de nouveaux marchés.

 

Comme le précise Alexandre Kateb, chef du Département du Déploiement Industriel de TDR, « le redéploiement industriel de la plateforme est marqué non seulement par les nouvelles unités industrielles de Total mais aussi par la nouvelle usine de SNF Coagulants en cous de construction. D’ailleurs, Chemesis vient d’être reconnu par l’Etat comme une plateforme économique. Deux autres projets industriels sont en cours d’étude avec des décisions possibles d’implantation attendues dans les prochains trimestres.