En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services

5 NOUVEAUX LAUREATS INNOVATION EN 2018

Innovation. Voici le maitre-mot pour ce premier trimestre 2018 au sein de Total Développement Régional. De la start-up spécialisée dans la découpe plasma à l’entreprise industrielle développant des solutions énergétiques durables,  5 nouveaux lauréats vont pouvoir bénéficier d’un prêt à 1% avec un différé de remboursement de 2 ans pour financer leurs projets innovants et accélérer l’industrialisation de leurs produits.

Au total, 67 créations d’emplois sont prévues grâce au développement de ces innovations pour stimuler la croissance et l’attractivité des territoires.

 

 

akryvia

AKRYVIA : cette start-up industrielle, basée à Nantes, développe un projet innovant intitulé EPIC pour « Extreme Plasma Intensification for Cutting » qui permet une découpe plasma d’une grande précision. Cette entreprise, incubée à l’Ecole Centrale de Nantes et à Atlanpole, propose une innovation qui allie vitesse et efficacité pour un produit destiné aux entreprises spécialisées dans les transports, la conception de machines, l’aérospatial, les chantiers navals ou encore l’ingénierie. 

 

 

 

methajoule

BESSE BIOGAZ : cette société de projet, installée dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes, met en place un procédé de méthanisation par voie sèche discontinue développé par la société Methajoule qui la détient. L’activité consiste à valoriser la biomasse locale (déchets agricoles, agro-alimentaires, collectivités, ...) en biogaz utilisé ensuite comme combustibles en chaudière, en carburant écologique ou en gaz domestique. A travers BESSE BIOGAZ, Methajoule a pour objectif de contribuer au développement d'une économie territoriale en créant un réseau industriel de méthaniseurs territoriaux.

 

 

 

ecoat

ECOAT : cette start-up, basée à Grasse dans les Alpes-Maritimes, conçoit un nouvel émulsifiant biosourcé pour la formulation de peintures architecturales innovantes, facile d’utilisation, performantes et écologiques. Avec ce nouveau produit, dont la fabrication des composants est issue de biomasses, les peintures utilisées sont plus respectueuses de l’environnement avec une utilisation durable et environnementale. La peinture ainsi fabriquée est de type Ecolabel Classe A+, l’une des classifications les plus écologiques actuellement sur le marché. Ecoat possède déjà une unité de production à Roussillon (38).

 

 

 

watchlive

WATCH LIVE : l’entreprise lyonnaise Watch Live développe une nouvelle technique d’imagerie de surface intitulée BALM (Backside Absorbing Layer Microscopy). BALM permet de visualiser dans des temps records les nano‐objets et nanostructures, y compris lors d’expérimentations. Cette méthode offre ainsi la possibilité de travailler sur un échantillon sans interrompre l’observation. Une technique non‐destructive qui amène des temps d’analyse plus rapides et moins coûteux. L’innovation de Watch Live peut être utilisée dans les domaines de l’électrochimie, des nanotechnologies, des sciences de surface et dans les biotechnologies.

 

 

 

afyren

AFYREN : cette start-up de la Région Auvergne-Rhône-Alpes détient une technologie nommée AFYNERIE qui permet de produire, à base de déchets de l’industrie sucrière, des acides carboxyliques (exemple acide acétique) à destination de nombreux marchés : biopolymères, biocarburants, cosmétiques, pharmaceutiques, etc. La valorisation de cette biomasse par microbiologie permet la fabrication de produits chimiques « vert ». La première unité de production d’Afyren en cours de développement devrait démarrer d’ici 2020.  

 

Avec des prêts d'amorçage d’un montant total de 1, 8 million d’euros sur ce premier trimestre, l’offre de Total Développement Régional auprès des entreprises françaises innovantes est un outil du Groupe Total au service de sa politique de soutien à l’économie et l’Innovation dans les territoires. L’expertise technologique et l’accompagnement financier à un stade préindustriel permettent d’accélérer l’industrialisation des produits innovants et, à terme, leurs commercialisations. Des innovations respectueuses de l’environnement, privilégiant des produits écologiques et durables.