En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services

Jade s’exporte avec TDR

jade-1-215x322_1.jpg

Après la Belgique, Jade met le cap sur le Sénégal. Spécialisée dans la sécurisation des interventions en hauteur, la société bénéficie de l’accompagnement de TDR pour se développer à l’international.

L’histoire entre le Réseau Jade et TDR débute en 2011. François-Yves Jolibois, le PDG de l’entreprise basée à Roubaix, cherche à s’implanter à l’étranger. Très vite, il rencontre les acteurs locaux de TDR qui l’orientent vers le système de VIE proposé par Total. Une réussite qu’ils viennent ensemble de renouveler au Sénégal !

« J’ai commencé par contacter mon interlocutrice TDR, Dominique Champetier de Ribes, pour lui parler de mon projet africain. Elle m’en a rapidement confirmé la faisabilité. J’ai donc recruté un ingénieur en VIE (Volontariat International en Entreprise) il y a un an. Pendant 6 mois, il a travaillé depuis les bureaux de Total à Dakar, dans un environnement stimulant et sécurisé. Il a pu débuter le développement commercial, pendant que nous préparions les aspects administratifs nécessaires à notre implantation. Nous disposons aujourd’hui de locaux sur place et d’une équipe de 4 personnes, qui vient de décrocher un contrat de 400 000€. Rien n’aurait été possible sans TDR », explique le directeur de Jade.

 

 

À terme, l’Afrique devrait représenter 10 à 15% du chiffre d’affaires du Réseau Jade, qui compte faire du Sénégal son hub pour tout le continent. Des projets similaires sont à l’étude avec TDR au Brésil, notamment dans le secteur éolien. « Nous entretenons avec TDR des relations exceptionnelles », souligne François-Yves Jolibois, qui participe également à des événements locaux, comme les Rencontres de Namur entre grands donneurs d’ordres et entreprises régionales.