En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services

Dunkerque

Le projet d’évolution de la raffinerie de Dunkerque

En 2010, le projet d’évolution de l’établissement de Dunkerque transforme la raffinerie en un établissement industriel et technique doté de nouvelles activités telles qu’un centre d’assistance technique aux opérations de raffinage, un centre de formation aux métiers techniques du raffinage (Oleum Nord), et un dépôt logistique.

dunkerque

Total a aussi créé une plateforme industrielle, Industrial City of Dunkirk, (ICD) dans la zone sud du site pour accueillir des industries structurantes porteuses d’emplois en offrant un accès facilité aux utilités et services présents sur le site.

Une convention cadre d’ancrage territorial Flandre Maritime a été signée entre l’Etat, le Grand Port Maritime de Dunkerque, la Communauté Urbaine de Dunkerque et Total pour concrétiser l’engagement volontaire de Total en faveur du développement économique du Dunkerquois, de façon durable. Quelques chiffres :

  • Plus de 800 emplois pour 6,5 M€ engagés sur la période 2012 – 2014.
  • 4 projets soutenus dans le cadre d’actions structurantes de développement économique (219 emplois).
  • 8 projets d’entreprises soutenus (265 emplois directs), dont la nouvelle usine de phosphate alimentaire d’ECOPHOS (60 M€ d’investissements et 45 emplois directs et 50 indirects à l’horizon 2017) sur la plateforme de l’ICD.
  • Implantation possible d’un second industriel structurant sur l’ICD (55 M€ d’investissements et 40 emplois directs) avec décision du porteur de projet au second semestre 2016.