En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services

Quand Total accompagne des entreprises en Corée du Sud pour l’industrie du Futur

Plusieurs acteurs innovants dans le domaine de l’Industrie du Futur et du numérique ont participé à une mission partenariale au Japon et en Corée du Sud du 11 au 15 décembre dernier. Pilotée par Business France, avec le soutien de la Direction Générale des Entreprises (DGE), l’objectif était d’identifier et rencontrer de futurs partenaires industriels ou technologiques, et d’​échanger sur les projets R&D avec les acteurs locaux de l’innovation.

 

Mission au Japon et en Corée du Sud

 

Total Développement Régional et les filiales de Total implantées en Corée du Sud ont soutenu cette mission, en permettant l’organisation d’un moment privilégié d’échanges avec les équipes Raffinage Chimie implantées en Corée. La délégation française a ainsi pu échanger avec les représentants de Hanwha Total Petrochemicals et Hutchinson Korea, qui leur ont présenté comment le Groupe abordait le sujet de l’usine de demain dans ses installations sud-coréennes. Des présentations notamment complétées par celles de la Korea Smart Manufacturing Industry (KOSMIA) sur la filière coréenne de l’industrie du futur, le Ministère de l’Industrie (MOTIE) et le Korea Institute for Advancement of Technology (KIAT) sur la politique de soutien coréenne à l’industrie du futur, et sur le dispositif BPI-KIAT de financement pour les projets franco-coréens.

 

A cette occasion, nous avons recueilli les propos de Sylvain DEGUEURCE, Conseiller Export Industries & Cleantech au sein de Business France à Séoul.

Sylvain DEGUEURCE, Conseiller Export Industries & Cleantech au sein de Business France à Séoul

 

Pourquoi avoir choisi la Corée du Sud comme destination pour cette mission ?

L’une des missions principales de Business France consiste à appuyer les entreprises françaises dans leur développement à l’international. Business France cible ses actions à l’étranger en fonction du potentiel d’un pays donné pour tel ou tel secteur. La Corée du Sud est notamment le 1er producteur mondial de semiconducteurs, le 2nd constructeur naval au monde, ou encore le 6ème pays pour la construction automobile. Vu la densité de son tissu industriel et son niveau de développement, la Corée du Sud est aujourd’hui une destination incontournable pour les entreprises de l’usine du futur.

 

« Usine de demain » … où en est la Corée du Sud ?  En quoi le marché coréen est-il porteur pour nos PME françaises ?

L’industrie coréenne est aujourd’hui arrivée à maturité et fait face aux mêmes défis que les industries d’autres pays développés : des coûts en augmentation, qu’il convient de compenser par davantage de valeur ajoutée et d’innovation dans la production. La modernisation du tissu industriel du pays via les technologies de l’usine de demain est une réponse à ces défis. Les sites industriels « modèles » en la matière se comptent pour le moment sur les doigts d’une seule main en Corée. Les PME françaises ont une carte à jouer sur le marché coréen, dans la mesure où les acteurs industriels sont encore en phase de tâtonnement.

 

 Quel retour à chaud des PME qui ont participé à la mission en Corée du Sud ?

Les retours ont été particulièrement positifs, les PME ont souligné la meilleure compréhension du marché, ainsi que la qualité des rendez-vous dont elles ont pu bénéficier : plusieurs sociétés ont déjà indiqué avoir noué des contacts prometteurs, voire être en cours de négociation avec certains prospects rencontrés.

L’appui apporté par Total Développement Régional à la mission a également été particulièrement apprécié par les PME, qu’il s’agisse du dispositif de soutien actuellement en place, ou de l’implication des représentants français de Total en Corée, qui ont pu rencontrer les PME et partager leur connaissance du marché local avec elles.

 

En 2018, quelle suite allez-vous donner à cette double mission ?

L’industrie du futur est un segment stratégique en Corée ainsi qu’au Japon, sur lequel un travail de long terme est engagé, avec des actions programmées à intervalles réguliers. Une nouvelle mission d’entreprises en Corée et au Japon est prévue, du 11 au 15 juin cette année. Cette mission permettra aussi aux PME françaises de venir à la rencontre des décideurs d’autres grands acteurs industriels locaux, afin de leur présenter les dernières solutions développées en France, et de poursuivre leur développement sur ces marchés à fort potentiel !

 

Plus d’informations ici