Skip to content
Please check an answer for every question.
Paramétrage des cookies

Total peut déposer les catégories suivantes de cookies : cookies pour les statistiques, la publicité ciblée et les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver ces cookies, ces paramètres ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

L'activation de cette catégorie de cookies vous permet d'établir des statistiques de trafic sur le site. Leur désactivation nous empêche de surveiller et d'améliorer la qualité de nos services.
Notre site Web peut contenir des boutons de partage vers des réseaux sociaux qui vous permettent de partager notre contenu sur ces réseaux sociaux. Lorsque vous utilisez ces boutons de partage, un lien est établi vers les serveurs de ces réseaux sociaux et un témoin tiers est installé après avoir obtenu votre consentement.
L'activation de cette catégorie de cookies permet à nos partenaires d'afficher des annonces plus pertinentes en fonction de votre navigation et de votre profil client. Ce choix n'a aucune incidence sur le volume de publicité.

TDR accompagne des PME françaises en Corée du sud

Mission partenariale internationale en Corée du Sud

Du 4 au 8 juillet, Total développement Régional a accompagné la mission partenariale internationale consacrée aux Sciences et Technologies de la mer en Corée du Sud.

Proposée par la DGE (Direction Générale des Entreprises), en liaison avec Business France et ses bureaux en Corée du Sud, cette mission a permis à des acteurs actifs et innovants dans les secteurs appliqués au milieu marin (sécurité maritime, biotechnologies marine, équipements scientifiques, technologies pour l’offshore, construction navale..) de mettre en valeur leur savoir-faire auprès d’acteurs clés du secteur et d’identifier de potentiels partenaires technologiques et industriels.

Pendant près d’une semaine, les représentants des Pôles Mer Bretagne Atlantique et Méditerranée, ainsi qu’un groupe composé d’entreprises, de l’Université de Nantes et de l’Ifremer ont pu rencontrer des partenaires potentiels.  La première étape s’est déroulée à Busan, où Business France a organisé un séminaire de coopération franco-coréenne dans les Sciences et Technologies de la mer suivi d’un dîner networking qui a rassemblé plus de 70 personnes.

Total Développement Régional  a apporté un soutien à l’organisation de cette opération en sollicitant la filiale Total locale pour présenter les activités du groupe en Corée et plus particulièrement ses projets avec les constructeurs Samsung Heavy Industries (SHI), Daewoo Shipbuiliding Marine Engineering (DSME) et Hyundai Heavy Industries (HHI) et le processus de référencement des fournisseurs dans ce type de projets.  La mission s’est poursuivie par la visite du Port de Busan, des chantiers navals de Samsung Heavy Industries et du KOSORI (Korea Ship and Ohffshore Reserach Institute) ; parallèlement, les participants ont eu des rendez-vous d’affaires individuels à Busan et Séoul.

coree-2-470x294.jpg

Selon Eve Raymond,  Responsable à l'International du pôle Mer Méditerranée, « Les entreprises sont manifestement satisfaites … Le séminaire a été un vrai succès avec plus de 70 participants et tout le monde a trouvé que les visites port et chantier étaient vraiment impressionnantes.  Le concept des pôles de compétitivité semble vraiment les intéresser, ils ont demandé la participation des pôles à leur forum en fin d’année car ils veulent créer un cluster maritime sur place. On espère donc que, suite à nos deux missions, d’autant que certains ont déjà trouvé des agents, de nombreuses collaborations se lanceront ».

 Côté Business France, même retour concernant la satisfaction des participants avec des pistes concrètes de collaboration selon Sarida Bendjeddou, Chef de projet au sein de la cellule dédiée aux Pôles de Compétitivité (P2C) – Partenariat Technologique de Business France.  «Maintenant la balle est dans le camp des entreprises pour poursuivre et consolider les échanges initiés lors de la mission. Le concept P2C est d’autant plus intéressant qu’un participant a réussi à caser la technologie d’une autre entreprise sur un éventuel projet ».