En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services

A.C.M.C. fait des étincelles grâce au soutien de Total Développement Régional (TDR) et Réseau Entreprendre Drôme-Ardèche

acmc-215x-322.jpg

Dans le cadre de leurs missions de soutien à l'emploi, TDR et Réseau Entreprendre ont accordé un prêt à l’entreprise A.C.M.C., spécialisée dans les charpentes métalliques et basée dans la Drôme, dont le repreneur est Stéphane Lescouët.

Quelle est l’activité de votre entreprise ?

Nous sommes spécialisés dans les constructions métalliques pour les bâtiments industriels et commerciaux, comme les ossatures, les bardages ou les couvertures mais également les solutions d'isolation ou d'étanchéité. Notre spécificité, c'est que nous rassemblons l'ensemble des spécialités, avec un bureau d'études intégré, pour la fabrication de tous types de bâtiments fermés. Nous employons 17 personnes.

Comment avez-vous mené la reprise de la société ?

Je cherchais un projet de reprise depuis deux ans. J'ai anticipé en intégrant trois réseaux de repreneurs avant de me lancer, et j'ai suivi une formation en cession et reprise d'activité. Cela m'a permis d'identifier le bon projet de reprise et d'avoir les bons outils. Au moment de me lancer, j'étais prêt.

Depuis quand êtes-vous soutenu par Réseau Entreprendre Drôme-Ardèche ?

Je suis en contact avec eux depuis deux ans. Ils m'ont accompagné, et au moment de la reprise, j'ai déposé une demande d'aide. Je suis lauréat depuis septembre. Je me suis vu accorder un prêt d’honneur de 20 000 euros.

Comment avez-vous su que Total pouvait vous soutenir ?

C'est lors de ma formation en cession et reprise d'activité que m’ont été présentés les différents dispositifs de financement existants. Avant cela, je ne savais pas que Total pouvait accompagner mon projet de reprise. Le montage du dossier a été rapide et TDR a été présent dès que j’en ai eu besoin.

Qu’est-ce que ces soutiens vous apportent ?

Le prêt du Réseau Entreprendre Drôme-Ardèche a été intégré dans mon plan de financement, cela a donc facilité le montage du dossier financier avec les banques. Le prêt de 40 000 euros de Total Développement Régional est venu dans la foulée et c'est une aide précieuse pour la trésorerie. C'est important lors d'une reprise et plus particulièrement dans mon activité où il faut souvent avancer l'achat de matériel. Cela me permet d'anticiper l'avenir plus sereinement. J'envisage d'ailleurs de développer à moyen terme une activité de désamiantage qui me permettra de créer de l'emploi.

Trois questions à Vanessa Grand, Directrice du Réseau Entreprendre Drôme-Ardèche.

acmc-215-x-322.jpg

« Un partenariat précieux avec TDR »

Pourquoi avoir choisi de soutenir le projet de Stéphane Lescouët ?

Avant de soutenir un projet, nous soutenons un entrepreneur. Stéphane Lescouët est posé, mature et déterminé. Il était aussi candidat à l'accompagnement, avec un projet à fort potentiel de créations d'emplois. Toutes les qualités étaient réunies.

Quels sont les contours de votre partenariat avec Total Développement Régional ?

Au niveau local, nous développons le partenariat national mis en place entre Total et le Réseau Entreprendre. Cela nous semblait évident car nous avons la même volonté de favoriser la création d'emplois. Nous avons les mêmes objectifs, nous sommes sur la même lignée.

Qu’est-ce que vous apporte ce partenariat ? 

Total Développement Régional s'appuie sur nous et nous fait confiance en décidant de soutenir nos lauréats. C'est valorisant, bien sûr, en termes d'image, mais cela permet surtout à certains porteurs de projets de bénéficier d'un soutien financier complémentaire. C'est un partenariat précieux.