Skip to content

Plateforme de LACQ

Une mutation industrielle réussie

 

Dès les années 1970, alors que la production de gaz à Lacq est à son apogée, le Groupe anticipe la fin du gisement et il élabore une véritable stratégie industrielle de long terme avec les collectivités locales et les services de l’État. Elle s’appuie notamment sur la création de l’entité à l’origine de TDR. L’objectif est de préserver les emplois sur le bassin après l’épuisement de la ressource.

  • Une antenne de Total Développement Régional est implantée à Lacq avec pour objectif de prospecter et d’accompagner l’implantation de projets industriels sur les plateformes de Lacq et Mourenx sur la base d’une offre portée par SOBEGI en tant que fournisseur d’utilités et de services aux industriels des deux plateformes.
  • Cette action s’inscrit dans le cadre d’une relation partenariale avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Pau-Béarn, le Groupement d’Intérêt Public Chemparc et la Communauté de Communes de Lacq-Orthez visant à soutenir le développement industriel de la Région.

 

Faits marquants :

  • Fin 2018, un projet industriel de production de biogaz porté par la société Fonroche a confirmé sa décision d’implantation sur le bassin de Lacq. (30 M€ d’investissements et 30 emplois programmés directs + indirects)
  • Annonce le 20 janvier 2020 à l’occasion du sommet « Choose France » et dans le cadre du dispositif « Territoires d’industrie » de la sélection des plateformes du bassin de Lacq parmi les 12 premiers sites industriels clés en mains dont la promotion sera notamment assurée par Business France
  • Instruction de projets dans les filières énergie, chimie et agroalimentaire.
  • Lancement du consortium pour l’étude d’une filière locale de production de Biojet durable

 

lacq.png